Que ce soit pour votre première acquisition immobilière, pour le rachat d’un crédit ou encore pour l’achat d’une résidence secondaire, de nombreuses personnes optent pour la prise d’un crédit immobilier. Ce dernier est un prêt octroyé par un organisme spécialisé dans le but de financer l’achat d’un bien immobilier ou d’un terrain assigné à la construction d’une habitation. Toutefois, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de crédits et différents taux. Dans cet article, il vous sera possible de comprendre ce qu'est un taux de prêt immobilier et comment ils sont fixés. 

Le taux d'endettement dans un prêt immobilier

L’achat d’un bien immobilier doit avant tout commencer par une évaluation minutieuse de votre budget. Pour ce faire, l’acquéreur doit avant tout calculer son taux d'endettement. Ce dernier fait référence à la partie des revenus qu’un emprunteur désire accorder pour le remboursement de ses mensualités. C’est un élément capital, car c’est à travers lui que les établissements bancaires déterminent la capacité de l’emprunteur à rembourser son prêt. Il faut savoir que ce dernier a été arrêté à 33% par la Banque de France. Pour le calculer, il est possible de recourir à la formule suivante : le coût du crédit multiplié par cent et le résultat devra être divisé par la somme de tous les revenus. 

L’importance du TAEG dans le taux de prêt immobilier

Le Taux Annuel Effectif Global, ou plus généralement connu sous l’acronyme de TAEG désigne le coût effectif d’un crédit, incluant l'ensemble des frais annexes, tels que les frais :

  • Fiscaux ;
  • De dossier ;
  • Des garantie ;
  • D’assurance ;
  • Commissions d'un courtier.

De ce fait, pour réaliser une comparaison réelle entre les multiples offres d’établissement de prêt, il est conseillé d’utiliser ce taux. 

La différence entre les taux fixe et variable

Lors de l’achat d’un logement grâce à un prêt immobilier, il vous sera proposé trois taux d'intérêt. En effet, il existe le taux d'intérêt fixe qui est généralement utilisé pour les crédits dont la durée est longue, car il permet de profiter d’un taux d'intérêt inchangé non modifiable durant toute la durée de votre crédit. Toutefois, il est préférable de le prendre lorsque celui-ci est au plus bas. Pour ce faire, étudiez les fluctuations du marché. Ensuite, le second type est le taux d'intérêt variable qui est principalement destiné aux prêts dont la durée de remboursement est courte. Grâce à ce dernier, vous pourrez alors jouir d’un taux d'intérêt plus bas que celui auquel vous avez souscrit au début du contrat. Toutefois, son évolution peut aussi vous amener à l’augmentation du taux si le marché n’est pas favorable. 

Enfin, le dernier type est le prêt à taux mixte qui fusionne les deux taux d'intérêt précédent. Pour ce faire, un taux d'intérêt fixe est attribué pour les années d'ouverture et le reste des années seront mises en place avec un taux d'intérêt variable. Il faut savoir que les taux d'intérêt fluctuent selon l'Euribor qui est le taux avec lequel les établissements bancaires se créditent l’argent. Mais aussi en fonction de la durée de l’emprunt, car plus celle-ci sera importante et plus le taux augmentera. Ainsi que de la politique commerciale de l’établissement de prêt. Et enfin, de la localisation du logement que vous désirez acquérir.