Qu’est-ce qu’il faut savoir sur les extensions de maisons traditionnelles ?

logiciel gestion locative

Vous venez d’acquérir une maison traditionnelle et vous voulez lui redonner un coup de jeune avec une extension ? Vous n'en savez pas quel matériel choisir ni quel style de construction conviendrai. On vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur les extensions pour maisons traditionnelles.

Bien choisir le matériel de votre extension

Pour construire une extension et agrandir une maison traditionnelle il y a plusieurs matériaux que vous pouvez utiliser.  À vous de choisir celui qui vous convient. 

Le parpaing permet d’avoir une construction solide et qui durera dans le temps. L’extension en parpaing a néanmoins quelques défauts comme une isolation moindre et un prix plus élevé que les autres matériaux.  Le bois est aussi un matériel très utilisé pour les constructions d’extension. 

Il présente beaucoup d’avantages comme la légèreté et l’isolation naturelle qu’il offre, de plus il est facilement modulable et s’accorde souvent très bien avec le style des maisons  traditionnelles. Enfin, il y a l’ossature en métal qui est amenée depuis l’usine. Cette dernière de plus en plus utilisée car en plus d’être recyclable et légère, elle offre un travail propre et des finitions parfaites.   

bien choisir le materiel de votre extension

Il faut aussi choisir la forme et le matériel pour le toit de l’extension. Toutefois, on vous conseille de choisir un toit qui correspond à celui de la maison pour rester dans le même style. Vous pouvez aussi opter pour un toit plat qui peut apporter de la modernité à la bâtisse, c’est à votre artisan de savoir bien mélanger les styles.  

Les formalités administratives pour construire une extension

La construction de l’extension d’une maison traditionnelle demande de se plier à quelques formalités administratives. Ce qu’il faut tout d’abord savoir c’est que les démarches administratives dépendront de la surface de votre future extension, pour cela il y a trois cas de figure : 

  • Si vous prévoyez de construire une extension de moins de 5 m² ;
  • Si vous prévoyez de construire une extension entre 5 et 20 m² ;
  • Si votre extension est de plus de 20 m². 

Pour une extension de 5 m² et moins, vous n’aurez besoin d’aucune déclaration et vous n’aurez aucune démarche administrative à faire. Pour les extensions entre de 5 à 20 m², il vous faudra juste une déclaration de travaux que vous ferez auprès de votre mairie. Alors que pour une extension de plus de 20 m² vous aurez besoin d’un permis de construire que vous demanderez auprès de votre mairie. 

Il y a des communes qui exigent d’avoir des toits penchés (comme les régions montagneuses où les chutes de neige sont importantes) ou qui sont soumis à un PLU (plan local d’urbanisme) visant à protéger le style architectural de la région. 

Publié le
Catégorisé comme Achat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *