Pour les personnes qui désirent se lancer dans le projet d’investissement d’un premier achat immobilier, il sera indispensable de suivre certaines étapes. En effet, il faudra déterminer les moyens de paiement, tels que le niveau de votre apport personnel ou encore le crédit auquel vous désirez souscrire. Il faudra aussi penser à choisir le type de biens immobiliers qu’il désire acquérir. Mais, pour vous y aider, il faut savoir que l'État a mis en place diverses aides et subventions qu’il vous sera possible d’utiliser selon votre situation. Découvrez l'ensemble de ces aides dans la suite de cet article. 

Un premier achat immobilier avec le PTZ

Le PTZ est l’acronyme utilisé pour désigner le Prêt à Taux Zéro. C’est une aide qui peut être envisagée par toutes les personnes n’ayant possédé aucune résidence principale durant les deux années précédant sa demande de prêt. Ajoutez à cela, que le futur acquéreur est aussi soumis à un plafonnement des ressources. En outre, il faut savoir que le montant octroyé par l’aide PTZ est fluctuant. Ce dernier dépendra alors de :

  • La localisation de votre bien futur ;
  • La nature de l'acquisition.

Cependant, il faut savoir que seul certain type de projet y sont éligibles. Nous pouvons notamment citer :

  • La construction ainsi que l’achat d’un bien neuf ;
  • L’acquisition d’un appartement social (zone C et B2) ;
  • La réhabilitation d’un local en logement ;
  • L’achat d’un bien de type ancien.

Le premier achat immobilier avec le Prêt d’Accession Sociale

Le PAS est uniquement destiné aux foyers dont les revenus sont modestes et qui désirent acquérir leur premier achat immobilier. Toutefois, il faut savoir qu’il ne vous permettra pas d’assumer l’ensemble des frais que suscite ce projet. Par conséquent, ce dernier est considéré comme un prêt secondaire qu’il sera nécessaire d’accompagner. Il faut savoir que les établissements bancaires proposent des PAS différents. Même si ce dernier est plafonné par un décret.  

Recourir au Prêt Accession pour votre première acquisition immobilière

Afin d’acquérir une résidence principale, il est possible de recourir au Prêt Accession pour un premier achat. C’est une aide qui a été établie par Action Logement et qui permet une réduction du taux de votre prêt. Toutefois, pour pouvoir être éligible, certaines conditions doivent être mises en place. Tout d’abord, il sera indispensable de travailler dans une société privée ayant plus de dix salariés, mais qui n’exerce pas dans le secteur agricole. Ajoutez à cela qu’il faudra aussi être conforme aux multiples conditions de ressources. Mais aussi, veiller à ce que le logement entre dans les catégories prises en charge par le Prêt Accession. De ce fait, seuls les logements anciens faisant partie des catégories A à E en énergie sont éligibles. Et dans le cas des logements neufs, il sera indispensable qu’ils soient conformes à la Réglementation thermique en vigueur. 

Les aides des collectivités locales pour un premier achat immobilier

Pour les primo-accédants, la première démarche qu’il faudra intenter sera de se rendre à la mairie. Vous pourrez alors connaître les différentes aides financières, spécifiques à votre localisation, proposées par les collectivités locales. Il faut savoir que dans la majorité des cas, le montant de ces dernières est fixé en fonction de la composition du foyer.